dimanche 21 juin 2015

TAG - Le portrait chinois livresque

Bonjour à tous,

En ce dimanche après-midi plutôt maussade (dans ma région, en tout cas) je me suis dit que je pourrais me lancer dans un petit TAG afin de faire plus ample connaissance.
J'ai repéré cette petite chose fort sympathique sur un blog où j'adore me perdre: Une Page s'ouvre. Il vous suffit de cliquer sur le lien pour aller y jeter un coup d’œil, et croyez-moi, ça vaut le détour!

Aller, c'est parti!

  • Si j'étais un livre, je serais:


Ce livre est un pur chef d’œuvre!  Il m'a fait sourire, il m'a fait pleurer, il m'a inquiétée, il m'a enthousiasmée, bref, vous l'aurez compris, j'ai adoré. Dickens n'a pas son pareil pour nous projeter dans la vie de ses personnages qu'il n'hésite pas à maltraiter et à mettre face à des épreuves plus rudes les unes que les autres. Les épilogues sont loin de tous se terminer en happy end. Là, pour le coup, tout finit bien, ouf ! Sincèrement, si vous ne connaissez pas Dickens, je ne peux que vous crier, ALLEZ-Y !!! n'ayez pas peur de l'ampleur des récits, tout est si délicieusement bien écrit que l'on ne peut qu'en redemander. Il n'y va pas par quatre chemins et il dénonce à travers sa plume acérée les travers de son époque. Ce livre restera à jamais dans mon cœur.

  • Si j'étais une couverture, je serais:


Vraiment pas facile comme question! J'ai retourné ma bibliothèque dans tous les sens et j'aurais pu en mettre des dizaines. Je pense  que celle-ci me correspond assez bien. Elle est douce et sombre à la fois. Oui, le côté clair-obscur pourrait assez bien me définir.

  • Si j'étais une maison d'édition, je serais:


Voici une petite maison d'édition spécialisée dans la littérature de l'imaginaire qui gagne à être connue. Je n'ai pas lu beaucoup de livres venant du Chat Noir mais j'ai vraiment eu de très très belles surprises, notamment avec la trilogie Néachronical de Jean Vigne (Attention: A ne pas mettre entre toutes les mains!) et La Pelote d'épingles de Cécile G. Cortes. Quelques déceptions aussi mais bon, tout ne peut pas nous plaire, hein. J'aime leur ligne éditoriale et si vous avez l'occasion de les rencontrer sur un salon, passez les voir, ils sont vraiment adorables, leurs auteurs le sont tout autant et ils nous promettent de belles sorties, dans les prochains mois à venir, que j'ai hâte de découvrir. Bon, ok, avant cela je dois terminer les livres que j'ai acquis sur leur stand lors des Imaginales 2015 car, comment dire, j'y ai fait une véritable razzia !

  • Si j'étais un(e) auteur(e), je serais:


 Marie-Aude Murail! J'ai eu l'immense joie de pouvoir rencontrer Marie-Aude Murail lors du salon du livre annuel de ma ville. C'est l'auteure à laquelle j'arrive le plus à m'identifier. Nous avons une passion commune pour Charles Dickens et ses contemporains. De plus, sa plume est un réel enchantement. Si, comme moi, vous affectionnez cette période littéraire et les auteurs qui s'y rattachent je vous conseille grandement de vous plonger sans modération dans Miss Charity, qui nous transporte dans l'univers de Béatrix Potter, Charles Dickens, biographie du plus grand romancier de tous les temps avec une petite dose pickwickienne ou encore l'adaptation de De Grandes Espérances, qui m'a réconcilié avec cette œuvre que je n'avais pas aimée dans sa version originale.

  • Si j'étais un best-seller, je serais:


Surpris ? Je suis persuadée que vous ne vous attendiez pas à ça ! héhé. Bien oui, même si ce n'est pas un mais sept livres, tant pis, c'était une évidence pour moi. Comment ne pas vouloir être ce Best-seller, il a fait rêver, frissonner des générations entières pendant une décennie et est devenu un incontournable, un Classique même dans son genre.

  • Si j'étais un personnage féminin, je serais:


Elisabeth Bennet. Une jeune femme pleine de caractère qui ne se laisse pas marcher sur les pieds et qui, malgré son époque, se bat pour trouver le vrai bonheur.

  • Si j'étais un personnage masculin, je serais:

Sherlock Holmes. Bien que je suis loin d'avoir son esprit de déduction, qu'est-ce que j'aime ce personnage !

  • Si j'étais un marque-page, je serais:

Franchement là peu importe, tant que je fais bien mon travail de marque-page...

  • Si j'étais une quatrième de couverture, je serais:


  Je n'ai pas encore lu ce livre donc je ne peux pas vous donner mon avis dessus pour le moment mais la couverture est absolument sublime et la quatrième de couverture tout aussi belle (quoique, je viens d'apercevoir une coquille. Tant pis, je la corrige): "Fleurs aux senteurs enivrantes et baies charnues à la drupe colorée; autant de promesses d'un plaisir sucré ou acidulé estompent la menace d'un poison pourtant parfois bien réel. Telles sont les histoires que referme ce recueil, déposant sur vos esprits, avec une innocence suspecte, leur poésie vénéneuse. Des héroïnes fragiles au destin immuable et des créatures encore plus torturées que leur proies composent le monde mélancolique de Cécile Guillot. Belladonna vous invite à le découvrir à travers le prisme de ses belles dames et de leur venin tantôt hypnotique, tantôt mortel".

  • Si j'étais un accessoire de lecture, je serais:


Une tasse de thé. Je bois des litres de thé. Un bon livre accompagné d'un bon thé, c'est du pur bonheur !

  • Si j'étais un(e) bloggeur(euse), je serais:


Margaud! Le choix ne fut vraiment pas évident mais j'adore le travail et la personnalité de Margaud, que ce soit sur son blog ou sur sa chaîne youtube.

  • Si j'étais une saga, je serais:


Hahaha. Non, ne criez pas au scandale ! Je joue la grosse fainéante !

  • Si j'étais un classique, je serais:

Grand rival de Dickens à son époque, Thackeray met en scène dans ce chef-d’œuvre une satire sociale, moins caricaturée que celles de son prédit concurrent, où l'on retrouve la jeune Rebecca Sharp, issue d'un milieu très modeste, qui se sert de la naïve et docile Amélia Sedley pour enfreindre tous les codes moraux afin de s'élever sur l'échelle sociale à l'aube des guerres napoléoniennes.

Voilà, ce TAG est terminé. N'hésitez pas à le reprendre s'il vous tente de le faire à votre tour. Dans ce cas, ça me fera plaisir de lire vos réponses.
 

2 commentaires: